Débat « Démocratie et citoyenneté » du 9 février 2019

Il est dans l’objet de l’association ICPA de favoriser le développement de la citoyenneté et de mettre les habitants du pays d’Ancenis en position de participer de manière positive et constructive à la vie publique, ainsi que de promouvoir des projets collectifs favorisant la tolérance et la compréhension mutuelle.

C’est pourquoi l’association a décidé d’organiser un débat citoyen dans le cadre du grand débat national initié par l’Etat à l’hiver 2019. Parmi les quatre thèmes proposés, il a été décidé de mener les discussions autour de la démocratie et de la citoyenneté : le titre du débat affiché sur le site national a été « Développer une citoyenneté participative ». ICPA a déjà commencé à aborder cette question lors de la démarche participative menée en 2017-2018 à l’échelle de l’agglomération d’Ancenis-Saint-Géréon.

Il convient de ne pas découper la citoyenneté et la démocratie en rondelles, distinguant des problématiques en lien avec le pouvoir national, notamment gouvernemental, ou relevant de pratiques territoriales : la pratique démocratique et l’exercice de la citoyenneté transcendent les niveaux institutionnels, même si chacun d’entre eux présente des spécificités. Si la société est par nature hétérogène et déséquilibrée, l’objectif est de tenter, dans le respect de tous, de réduire les fractures plutôt que d’attiser les tensions, de lutter contre les discriminations et les risques d’exclusions plutôt que de lancer des anathèmes et de les stigmatiser, comme autant de menaces pour le « vivre ensemble » et pour le devenir de notre société.

Le 9 février, il a été proposé d’échanger d’abord sur comment faciliter le Vivre ensemble dans une société intégratrice et harmonieuse, avant d’aborder la question de l’exercice d’une citoyenneté participative active, responsable et performante. Des questions plus institutionnelles parmi celles suggérées par le cadre national de questionnement ont été abordées dans le fil du débat.

Le nom de la salle où le débat s’est déroulé, « Arc-en-Ciel », un pur hasard, a été relevé comme révélateur de l’objectif poursuivi par l’association : tenter de faciliter un pont/un dialogue entre des gens qui se côtoient souvent en s’ignorant, dans le respect de la diversité sociale et de la pluralité des idées et dans une recherche de concordance, un dialogue qui est toujours à reprendre et à approfondir. L’arc-en-ciel est généralement générateur d’espoir : à nous de déterminer ensemble les façons les plus efficaces de le susciter et l’entretenir.

ICPA-Synthèse-des-débats-du-9-02-2019